Introduction

Vous m’avez peut-être déjà croisée ici ou là. J’ai eu un blog (et même plusieurs, en fait), j’ai fait partie de ce que l’on appelle la blogosphère littéraire. Je suis présente (ou je l’ai été) sur différents réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Livraddict, Pinterest, Twitter, Goodreads… Je me suis appelée Fée Bourbonnaise ou, plus récemment, Delphine Bourbonnaise.

Comme mon nom et mon blog, mes centres d’intérêt ont évolué. J’ai intégré le monde des blogs avec les livres. Et tout ce qui va avec. Forum de discussion, lectures communes, PAL gigantesques, achats en masse, partenariats, services presse… Jusqu’à ce que la coupe soit pleine. J’ai fait une overdose et je me suis éloignée de tout ça. Aujourd’hui, je lis toujours. Beaucoup. Mais pour moi. Dans mon coin. Je me suis tournée vers la cuisine. J’ai partagé quelques recettes mais, comme je n’invente rien, l’intérêt de la chose m’est vite passé. Aujourd’hui, je cuisine toujours. Mais je n’en parle pas. J’ai évoqué mes petits travaux de couture. Un peu. Sans assiduité. Aujourd’hui, je couds toujours. Par périodes. J’ai butiné. Papillonné. Et, pour finir, ce qui me rend vraiment bavarde, ce sont mes balades, mes visites, mes randos… J’ai tenté de faire de mon blog précédent un blog dédié à tout ça. Sans succès. Tout était trop fouillis. Trop brouillon. Une vraie cacophonie. J’ai eu du mal à mettre en pratique ce que j’imaginais. Passer de la théorie à la pratique n’est vraiment pas chose aisée. J’aurais voulu tout supprimé ce qui était en ligne mais l’esprit du blog serait resté. Et, finalement, j’ai laissé tomber. Encore. Puis j’ai réfléchi. Encore. Longtemps. D’où cette remise à zéro. Ce nouveau départ. Sur un coup de tête, presque.

Je vis dans une très belle région. Si j’étais chauvine, je dirais que c’est la plus belle. L’Auvergne. Pays du fromage, des volcans, de VGE et, depuis quelques jours, du Bouclier de Brennus. J’habite en ville mais, dès que je peux, j’enfile les chaussures de rando, je remplis le sac à dos et, au volant de ma Twingo, je pars à l’aventure. Chaque week-end, chaque journée de libre, à moi les expos, les visites culturelles et les randos. C’est vraiment cela que j’ai envie de partager avec vous. Dans un espace vide de tout souvenir, de tout regret. J’aime ma région et j’aimerais vous la faire découvrir et, pourquoi pas, aimer. Pour, qui sait, peut-être vous donner envie de venir voir par vous-même.

Publicités