Montpeyroux

Pour la balade du jour, je vous propose un village classé parmi les Plus Beaux Villages de France : MONTPEYROUX.

Montpeyroux (né en 1889), juché sur une butte et surmonté de son donjon (XIIème siècle) se voit depuis l’autoroute (en descendant par Issoire) et, chaque fois que je passais, je disais « il faut que j’y monte ». C’est maintenant chose faite. Depuis une journée caniculaire du mois d’Août, si on veut être un peu précis.

J’ai profité de ma venue pour faire une petite balade de 5km (« Autour de Montpeyroux » dans mon guide de rando) (celle-ci) mais, en toute franchise, je n’ai pas trouvé cela génial. Le village est magnifique et vaut vraiment la venue mais le « autour » a été (pour moi ! ça ne le serait peut-être pas pour vous) décevant.

Le village, donc…

Montpeyroux est, si vous n’êtes pas habitant des lieux, piéton. Il faut garer la voiture sur le parking aménagé à l’entrée du village. C’est donc tranquille. Et ça, c’est TOP ! Oui, j’aime bien quand les centre-villes ou les villages sont piétons. Il m’arrive même souvent de dire (comme à Riom, par exemple) « mais pourquoi c’est pas piéton ?!? ». Bref. On peut se promener dans les ruelles sans risque et déambuler le nez en l’air. Oui. N’oubliez pas de regarder en l’air. Pour regarder les balcons et les volets, les pots de fleurs aux fenêtres… Ici, tout est en pierre, l’arkose, un grès blond issu des carrières locales. Le même matériau que l’église d’Issoire, par exemple. C’est juste pittoresque à souhait. Franchement, si tu oublies que tu es en Auvergne, tu peux te croire dans un village perché de Provence. Dépaysant. En gros, j’adore. Petites rues pavées qui montent, escaliers, fleurs aux fenêtres, volets colorés et percés de cœurs, toits rouges… la porte fortifiée du XIVème siècle (inscrite aux Monuments Historiques), vestige des remparts et le donjon du XIIème siècle haut de 33 mètres au sommet duquel on peut monter (moyennant 2.50 euros) pour admirer la vue à 360° sur la Chaîne des Puys, la Vallée de l’Allier et les vignobles.

Montpeyroux, c’est un gros gros coup de cœur !

Ce jour-là, il faisait super chaud et je n’avais pas prévu assez d’eau (la boulette ! une erreur impardonnable, même) alors, en redescendant du donjon (et avant de reprendre la route pour la maison), je suis allée boire un soda bien frais (et sucré, ça me faisait envie) (et Auvergnat !) au Bistro Zen (ICI) sur la place, du chef Cyrille Zen. Et, franchement, je recommande. Accueil sympa, terrasse agréable (attention, la terrasse est plus ou moins partagée avec l’établissement voisin) et prix raisonnable (pour la notoriété de l’établissement) (j’ai payé mon -grand- soda moins cher qu’à Vichy)… j’aurais bien envie d’y revenir pour tester la carte.

Publicités