Source des Célestins – Vichy

L’été dernier, je vous avais écrit un article sur Vichy (article que vous pouvez relire ICI). Enfin, j’avais publié plusieurs photos. Mais je me suis rendue compte que si Vichy est très présente sur mon compte Instagram (que vous pouvez suivre ICI), je n’en parle jamais sur le blog. Hormis pour vous raconter les diverses manifestations auxquelles je peux me rendre (comme la dernière visite de l’Opéra, ICI, par exemple). J’ai donc décidé que, de temps en temps, je vous ferai un petit « zoom sur » un site, un endroit ou un monument que j’aime particulièrement. Et puis, entre nous, ça permettra de « meubler » un peu et publier un article en cas de semaine un peu plus calme. Commençons donc aujourd’hui avec la Source des Célestins

Je ne sais pas si Vichy est plus connue pour son eau, pour son Opéra ou pour ses produits de beauté mais… des bouteilles de Vichy Célestins, il s’en vend dans les 40 millions de bouteilles par an ! Il s’en vend beaucoup, oui. Dans 40 pays. Mais pas ici. Non, nous, on peut aller la chercher directement à la Source. Vichyssois ou touriste, il suffit d’y aller avec son verre ou sa bouteille. En plus, c’est gratuit. Mais, attention, c’est une eau de cure, il ne faut donc pas en abuser. La Célestins soulage l’appareil digestif mais elle a aussi une forte teneur en sodium (si tu as des problèmes de cœur, demande à ton médecin avant d’en acheter 12 packs de 6, hein). C’est d’ailleurs la seule eau de Vichy a être embouteillée (à quelques kilomètres de là, à Saint-Yorre, oui comme l’eau du même nom) et commercialisée. Elle est naturellement gazeuse et jaillit à 17,3 °C (c’est une source froide, donc) (on en a aussi des chaudes, réservées aux cures) dans un Pavillon de style néoclassique (Louis XVI) construit en 1908 dans le parc d’un ancien couvent (celui des Célestins, d’où son nom) (couvent qui datait de 1410). La Source est donc en accès libre. Tout comme le parc, d’ailleurs. C’est un passage obligatoire lorsqu’on visite Vichy.

C’est un endroit que j’aime beaucoup. En particulier quand j’y suis seule. Comme ce fut le cas ce matin-là. Il était tôt, les touristes n’étaient pas encore arrivés. C’est un lieu calme, paisible et apaisant. Je ne sais pas vraiment comment l’expliquer mais je m’y sens bien. Comme si j’y trouvais une certaine paix intérieure.

Publicités

Tous à l’Opéra ! – Vichy

Ce week-end dernier avait lieu la manifestation nationale Tous à l’Opéra ! Sorte de journées portes ouvertes pour découvrir quelques 25 opéras de France. Etaient organisées des visites libres, des visites guidées, des spectacles, des ateliers, des visites insolites… De quoi ravir le plus grand nombre et permettre un accès élargi à un lieu qui n’est pas forcément toujours accessible.

Parmi ces 25 opéras, celui de Vichy, petite merveille de style Art Nouveau. En toute objectivité, c’est vraiment une très belle salle. J’ai déjà eu l’occasion d’y aller pour des spectacles (danse, musique, opéra…) ou pour une visite guidée (notamment pour les Journées Européennes du Patrimoine) (chaque année en Septembre) mais le programme de cette journée de samedi était bien trop alléchant pour que je passe à côté. J’avais repéré 2 visites qui me tentaient beaucoup. Plus une animation et la visite libre. Le dépliant nous disait de nous présenter dès 10h pour faire les réservations (c’était gratuit mais les places étaient limitées en nombre de participants). J’y étais à 10h ! Mais la billetterie étant ouverte depuis une bonne demi-heure, ce que j’avais repéré était complet. Tout comme mon plan B. Tant pis. Je croise les doigts pour que des visites insolites (théâtralisée, notamment) ou faites par des techniciens (au son ou à la lumière, par exemple) soient de nouveau proposées. Et pourquoi pas lors des JEP, justement ?

J’ai tout de même pris le temps de me poser un moment dans la salle. J’aime bien m’assoir dans un fauteuil pour regarder les décors ou m’imprégner de l’ambiance. Je suis toujours impressionnée quand j’entre et, au final, c’est un lieu très apaisant. J’ai aussi profiter de l’animation des disquaires de la médiathèque qui nous ont proposé une petite sieste musicale. Nous avons donc passé une petite heure installés dans un transat ou un pouf à la découverte d’airs plus ou moins connus d’opéra. C’était très sympa.

Aleaudevichy est arrivée plus tôt aux inscriptions. Elle a pu faire quelques visites et vous en parle sur son blog, ICI.

Maison Mantin – Moulins

Portrait_de_Louis_MantinQui était Louis Mantin ?

Louis Mantin était une énigme. Un original, pour certains. Un homme de goût, pour d’autres. Issu de la bourgeoisie, c’était un homme intelligent et fortuné. Sous-Préfet et rentier à 42 ans, sa maison reflète plutôt bien qui il était, un homme curieux qui aimait les belles choses, insolite et éclectique. C’était aussi un homme secret qui savait ce qu’il voulait. Jusque dans sa tombe (de forme pyramidale en pierre de Volvic)…

Et sa maison ?

La Maison Mantin (de style néogothique), construite sur les ruines de l’ancien château des Ducs de Bourbon à la fin du 19ème siècle était un modèle de modernité. Interphone pour « sonner » ses domestiques, chauffage central, mitigeur eau chaude-eau froide, commodité à tous les étages… Louis Mantin était un homme de goût, un brin mégalomane mais néanmoins généreux, son intérieur transpire d’opulence et d’exotisme. Cabinet de curiosités, murs recouverts de cuir doré, tapisseries d’Aubusson (les murs ont été construits autour des tapisseries !), lustres en cristal, vitraux aux fenêtres… Louis Mantin était un collectionneur en tous genres, sa maison est un véritable musée.

Dans son testament, Louis Mantin a légué sa demeure à la ville… Sous certaines conditions. En gros, la Maison devait ouvrir au public « de façon à montrer aux visiteurs un spécimen d’habitation d’un bourgeois du XIXè siècle » (d’après les mots de Mantin lui-même). Parfait modèle de restauration, c’est la partie « habitation » que nous pouvons visiter aujourd’hui. Chambres, salon, bureau, salle de bain, cabinet de curiosités. La partie cuisine/salle à manger est aujourd’hui privée, aménagée notamment en bureaux pour le MAB. Dont dépend cette Maison Mantin.

Les photos étant interdites à intérieur, celles-ci ne sont pas de moi mais elles donnent une idée de qui était Louis Mantin. Les photos de l’extérieur sont, en revanche, les miennes. C’est une visite que je ne peux que vous conseiller. C’est passionnant, tant sur les lieux en eux-mêmes que pour le personnage, vraiment magnifique. La Maison Mantin fait partie de mes visites touristiques (et culturelles) favorites sur Moulins. N’oubliez pas le MAB (le billet à la MM comprend l’entrée au musée). Et la Mal-coiffée (le Donjon du Château devenu, durant la 2nde Guerre Mondiale, prison allemande), une visite que je conseille vivement également. Pour plus d’informations sur ces 3 sites, je vous invite à cliquer sur ce lien ICI.