Les Flamboyantes 2019

P1090396Parmi les grands rendez-vous de ma saison printemps/été (je suis une fidèle depuis le début), elles reviennent chaque année le temps d’un week-end, j’ai nommé Les Flamboyantes de Cusset, fêtes fantastiques médiévales, dont la 5ème édition a eu lieu les 18 et 19 Mai.

Pendant 2 jours, le coeur de la ville vibre au rythme des percussions ou des outils. On croise troubadours, bâtisseurs, chevaliers ou créatures fantastiques. Le visiteur déambule comme il veut, de spectacle en spectacle, sur le marché ou dans les tavernes. Les enfants découvrent des jeux en bois, font des tours de poney, se prennent pour des chevaliers. Les animations sont en continu, les commerçants sédentaires jouent le jeu (costume, décor ou menus spéciaux), les rues sont couvertes de paille, les panneaux de signalisation sont cachés (par de la toile de jute), le centre-ville est exclusivement piéton, chacun est invité à participer… L’ambiance est joyeuse, bienveillante et conviviale. Le Maire et les élus, les acteurs de la culture (=Les personnes du théâtre ou les associations), les habitants, les visiteurs, petits et grands… Tout le monde a le sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux. Et c’est beau.

J’ai fait une 1ère visite samedi en fin d’après-midi pour « prendre la température ». J’ai ouvert grands les yeux face à la sauterelle géante articulée de la compagnie Planète vapeur (encore un gros coup de coeur, aussi bien pour les machines -l’araignée c’est eux aussi- que les artistes -musiciennes et acrobates-). J’ai fait le tour des différentes échoppes de bouche, des stands marchands d’artisans, des bâtisseurs médiévaux et des tentes de reconstitutions historiques. Puis j’ai terminé avec les Italiens lanceurs de drapeaux. Je ne suis pas restée pour la nocturne (parade et spectacle), grosse semaine oblige j’étais fatiguée et je n’avais qu’une envie, rentrer chez moi (avec un peu de recul, et après avoir vu les photos et vidéos de la soirée, je le regrette).

J’y suis retournée dimanche matin dès le coup de canon d’ouverture (et j’ai perdu une oreille) pour voir les compagnies que je n’avais pas vu la veille. Comme la compagnie Gueule de loup et son carillonneur, la Kervan Cie et leur « Instrumentarium » (musique et humour, je les avais déjà adoré lors d’une précédente fête) ou encore les Chevaliers de la Cowprod. Il y avait moins de monde qu’en plein aprés-midi, j’ai eu l’impression de mieux pouvoir en profiter mais il a commencé à pleuvoir et j’avais froid (je regrette de ne pas avoir pris ma doudoune), je suis rentrée. Mais je suis super satisfaite de cette belle édition (malgré la météo), c’était bien chouette. Mention spéciale à l’organisation, c’est un boulot de fou. Et le succès est mérité.

À l’année prochaine !

Cette année,  je n’ai pas croisé la copine Aleaudevichy mais elle y était (plus tôt que moi) et vous en parle sur son site ICI.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s