Lecture #2

Pour cette 2nde sélection de lecture type nature writing, je vous ai choisi 3 coups de coeur. Ou presque.

20190505_150727

Indian Creek, Pete Fromm (Éditions Gallmeister, collection Totem Nature Writing)

Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer.

– Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion.

Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai :

– Heu… C’est quoi, une corde de bois ?

Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s’apprête à vivre seul au coeur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.

Ah, Indian Creek… Quel coup de coeur ! C’est extraordinaire. J’ai tellement eu envie de faire mon sac pour aller rejoindre Pete Fromm dans le Montana enneigé. J’avoue, j’ai parfois ri de son inexpérience (même si, de toute façon, je n’aurais pas fait mieux !) ou de sa naïveté mais le voir progresser, c’était aussi une petite victoire pour moi. C’est drôle et dur (voire cruel) à la fois mais il fait partie de ces “personnages” auxquels on ne peut que s’attacher. Humble et honnête, il raconte merveilleusement bien son aventure de solitude, de nature et de vie.

Désert solitaire, Edward Abbey (Éditions Gallmeister, collection Totem Récit)

Peu de livres ont autant déchaîné les passions que celui que vous tenez entre les mains. Publié pour la première fois en 1968, Désert Solitaire est en effet de ces rares livres dont on peut affirmer sans exagérer qu’il changeait les vies comme l’écrit Doug Peacock. A la fin des années 1950, Edward Abbey travaille deux saisons comme ranger dans le parc national des Arches, en plein coeur du désert de l’Utah. Lorsqu’il y retourne, une dizaine d’années plus tard, il constate avec effroi que le progrès est aussi passé par là.

Cette aventure forme la base d’un récit envoûtant, véritable chant d’amour à la sauvagerie du monde, mais aussi formidable coup de colère du légendaire auteur du Gang de la clef à molette.

Désert solitaire est le récit d’une vie d’avant. Du Arches National Monument (Utah) d’avant. Avant l’homme et la civilisation. Avant le tourisme de masse, le tourisme dit industriel. On y lit la rancoeur et l’amertume de Edward Abbey. Et aussi un peu d’inconscience et d’hypocrisie. Voire même de la contradiction. J’ai parfois eu l’impression qu’il prenait un ton supérieur (genre, il vaut mieux que nous) mais j’ai compris ce qu’il voulait dire (je le ressens parfois). Et, au final, et même si ce n’est pas le coup de coeur auquel je m’attendais, j’ai beaucoup aimé.

Promenons-nous dans les bois, Bill Bryson (Éditions Payot)

Rentré aux Etats-Unis après des années d’absence, le désopilant Bill Bryson à redécouvert ses concitoyens et les à décrits dans American Rigolos. Il a aussi voulu faire un retour à la nature en s’attaquant à l’Appalachian Trail, un sentier qui serpente sur 3 500 km, du Maine à la Géorgie.

Dans cette aventure mêlant histoire naturelle et histoires drôles, il s’est choisi pour compagnon un ancien copain d’école. Car mieux vaut ne pas marcher seul dans les bois, où l’on risque de croiser d’étranges créatures qui n’ont pas l’humour de l’auteur…

Quand j’ai vu que le film que je venais d’adorer était tiré d’un livre, j’ai eu immédiatement envie de le lire. J’avais tellement ri. Bon, je ne l’ai pas lu de suite. Mais ce n’est pas plus mal, j’aurais été trop dans le film, je pense. Je voyais Robert Redford et j’entendais Nick Nolte, je n’aurais pas pu m’en détacher. Bref, je l’ai lu et j’ai ricané comme une idiote du début à la fin. Alors, ce n’est pas le plus typique du genre (est-ce du nature writing, d’ailleurs ?) mais ce récit est trop drôle pour passer à côté.

Retrouvez d’autres idées : Lecture #1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s