Roches Tuilière et Sanadoire

Sans titre 2Quand je pars en randonnée du côté du Lac de Guéry, je ne manque jamais d’aller au fond du parking pour aller saluer, du promontoire, les Roche Tuilière (qui fournissait la matière première pour la confection des tuiles) et Roche Sanadoire (qui doit son nom au bruit qu’elle fait lorsqu’on la cogne). La vue façon Terre du Milieu est époustouflante. Je crois qu’on peut dire que, non seulement elles m’impressionnent, mais en plus, elles me fascinent. Et chaque fois que je passe devant le petit parking (sur la D983 entre Orcival et le Lac de Guéry), point de départ d’une randonnée qui permet de descendre jusqu’aux pieds des roches, je me dis qu’il faut que j’essaye.

Depuis fin Avril, c’est chose faite. Mais je crois que j’en attendais trop, je suis remontée déçue. Pourquoi ? Parce que ça manque de vues dégagées sur les roches. On les voit bien, mais de loin. Sinon, la végétation est trop serrée pour qu’on puisse y voir grand chose. La randonnée comporte quelques passages sympathiques (et d’autres franchement compliqués) (punaise, ça grimpe !) mais ça n’a pas suffit pour me charmer.

Je refais souvent les balades que j’ai aimé (comme celle du Pavin, celle du Pariou ou celle du Puy des Gouttes par exemple) mais celle des Roches n’en fera pas partie. Tant pis. Pour une boucle de 9 km (évaluée 2/5 par mon guide, j’aurais mis un 3 en raison des quelques bonnes grimpettes), rendez-vous sur Balirando (visorando vous propose une variante de 11 km).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s