Lac Pavin, Sancy

Pour ma 1ère « grosse » rando des congés d’été, j’ai pris la route du Sancy. Et, plus précisément, du coté du Lac Pavin, du Puy Montchal et de Super-Besse. Les paysages de montagne que nous offre ce coin d’Auvergne sont tout bonnement grandioses. Pour prendre un bon bol d’air et faire « wahou » devant la vue, il n’y a pas de meilleur endroit.

Arrivée au Lac Pavin de bonne heure (et de bonne humeur), j’ai pu profiter de la quiétude des lieux avant que la foule ne débarque. J’aime m’assoir un moment sur le ponton face au lac avec, pour seul bruit, le clapotis de l’eau et, pour seule compagnie, les rapaces qui tournent en rond au-dessus de moi. Et après avoir respiré un bon coup, je m’engage sur le sentier qui longe le lac. Jusqu’à la Pierre Carrée. Là, je monte en direction du Puy Montchal. Où la vue qui m’attend (sur Super-Besse et le Massif) vaut bien l’effort de la grimpette. Puis je redescend sur les estives en empruntant divers chemin et en faisant quelques détours/demi-tours au gré de mes flâneries. Et, ce qu’il y a de bien, c’est qu’on retrouve toujours le chemin du Lac Pavin. Aux estives (Estive Bessarde), je me suis trouvé un petit coin tranquille (loin des touristes qui sortaient de voiture en s’empressant d’enfiler un pull !) pour la pause casse-croûte. Avant de redescendre sur le lac, j’ai poussé la balade de quelques minutes pour aller l’oeuvre de l’expo Art-Nature Horizons Sancy installée au Lac d’Estivadoux, Lunar Trash. Je vous parlerai de cette expo et de ces oeuvres dans un prochain billet. Promis. Il fut alors temps de redescendre au Lac. Et comme je n’avais pas fait le tour complet au départ, arrivée à la plage, je suis repartie pour le tour du Lac. En croisant un peu plus de monde que le matin. Ce qui m’a tout de même emmenée à une rando de 13km.

Au moment de reprendre la voiture, il était encore tôt. Je ne pouvais pas partir si vite. J’ai donc sorti le téléphone du fond du sac à dos pour chercher sur la plaquette d’Horizons Sancy s’il n’y avait pas une autre oeuvre dans les environs… Et, bingo, il y en a une à quelques kilomètres d’ici, du côté de Super-Besse. Et après un court trajet en voiture, j’arrive au Col de la Geneste. Séquences se trouvant au plus près de la route, il était dommage d’être venue « juste pour ça » (aussi intéressante soit l’oeuvre). J’ai donc repris le sac à dos et je suis partie sur un sentier en direction de la Montagne Haute pour 2km de grimpette (la pente n’est pas bien pentue mais c’est long et, surtout, en plein cagnard) au milieu des troupeaux de vaches en estive dans la Réserve de Chastreix-Sancy… Pour une vue à 180° sur le Lac Pavin, les Monts du Cantal au loin, les larges plateaux et le Puy de Sancy… Le soleil tapait fort et le vent soufflait mais quelle belle balade !

Malheureusement, toutes les bonnes choses ayant une fin, il m’a bien fallut redescendre… C’est que j’ai un peu de route pour rentrer à Vichy, hein… Tout cumulé, j’en arrive à plus de 16,5 km, quand même. Ca va être difficile de faire mieux pour les prochaines rando. Mais je suis prête à recommencer dès que possible. Dès que mes coups de soleil me permettront de supporter un sac sur les épaules, en fait…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s