Journées du Patrimoine 2017 – Moulins

Ce week-end avaient lieu les Journées Européennes du Patrimoine, un week-end que je note chaque année dans mon agenda. Ca ne vous aura pas échappé, si vous me suivez un peu ici ou sur les réseaux sociaux, que j’aime passer du temps dans les musées, visiter les monuments touristiques ou me promener dans les petits villages aux maisons de pierre. Ces JEP sont donc faites pour moi. Depuis quelques années, je n’en rate pas une édition et, le temps d’un week-end ou d’une journée, j’enchaîne les visites. J’adore entrer dans des monuments habituellement fermés, dans des cours jusqu’alors secrètes, visiter des expos qui ne m’auraient pas attirée dans d’autres circonstances, parcourir la ville à la rencontre de ses acteurs et échanger mes bons plans ou impressions avec d’autres amoureux du patrimoine comme moi.

Cette année (comme en 2016), j’ai choisi de visiter Moulins. J’adore Moulins (je vous en ai vaguement parlé il y a quelques semaines ICI) et, l’an dernier, je n’avais pas eu le temps de boucler le programme. En revanche, j’avais visité des lieux qui n’étaient pas dans ma liste de départ. Il me fallait donc compléter. Je m’étais fait un petit programme sympathique. Pas trop chargé en prévision du lendemain. Et non seulement j’ai eu le temps de tout faire mais, en plus, j’ai ajouté 2 visites à la liste en cours de route. Sur conseils de 2 guides rencontrés dans la journée.

J’ai commencé la journée par une visite du CNCS (Centre National du Costume de Scène). Le CNCS, je connais déjà. J’y vais plusieurs fois par an. Mais l’expo temporaire (dont je vous parlais ICI) fermant le lendemain, j’avais envie de la voir une 2nde fois. C’était l’occasion.

Il y avait un peu de monde (le CNCS a toujours du succès pour ces journées) mais c’est un musée que j’adore. Sur Moulins, c’est probablement mon musée préféré.

En sortant du CNCS, il commençait à faire faim. J’ai donc pris la route du centre-ville pour grignoter un truc sur la Place d’Allier. 40 Minutes plus tard (je n’avais pas de temps à perdre), j’entrais dans l’Eglise du Sacré-Coeur (de style gothique), non loin de là, à l’entrée du Quartier des Mariniers. Je vais souvent à Moulins et jamais je n’avais poussé les portes. Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas, c’est magnifique. Notamment les vitraux.

Puis direction le Quartier Historique de Moulins, mon quartier préféré de la ville.

Seconde visite de l’après-midi, le Jacquemart que je n’avais pas eu le temps de faire l’an dernier (mais j’avais visité l’Hôtel de Ville, juste en face). Je suis donc arrivée 15min avant l’ouverture. Hors de question de passer à côté une fois encore. Et j’étais parmi les 1ers visiteurs à monter. C’est que j’avais encore bien des choses à voir et le temps était compté au 1/4 d’heure près. L’escalier n’est pas large mais ça vaut le coup de ne pas compter les marches (il y en a beaucoup). De là-haut (la tour est haute de 32 mètres), la vue sur Moulins (et même plus loin) est magnifique (c’est un mot que j’ai beaucoup répété au cours de cette journée).

Les travaux de la Tour de l’Horloge s’achèvent en 1455, ce qui permit aux villageois de rythmer leurs journées heure par heure et non plus au rythme des prières sonnées par l’église. En 1655, la tour est endommagée par un incendie. On la rebâtira. Mais avec 3 cloches et 4 automates (Jacquemart, sa femme Jacquette et leurs enfants Jacquelin et Jacqueline) pour sonner toutes les 15min. En 1946, la Tour est ravagée par un nouvel incendie (décidément !) (vous pourrez voir des photos dans les escaliers). Elle a été reconstruite mais, cette fois, à l’identique. C’est tel que nous pouvons l’admirer et l’entendre aujourd’hui encore.

A la sortie du Jacquemart, direction la Cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation. La cathédrale, j’étais déjà entrée mais, cette année, j’ai pu visiter, derrière une porte cachée menant une chapelle de la Cathédrale, le Triptyque du Maître de Moulins, peint fin du XVème siècle, un chef-d’oeuvre représentant le couronnement de la Vierge.

La partie la plus ancienne (collégiale) date de fin du XVème début du XVIème siècle. L’agrandissement, lui, date du XIXème siècle. La cathédrale est classée Monument Historique depuis 18751.

Juste en face (ou presque), le Château des Ducs de Bourbon (et sa Tour de la Malcoiffée), la Maison Mantin (dont je vous parlais il y a quelques jours ICI) et le Musée Anne de Beaujeu. La Malcoiffée, je connais. Il y avait un peu d’attente, j’ai zappé. J’aurais bien l’occasion de revenir. La Maison Mantin, j’y suis allée il n’y a pas longtemps. Mais je suis entrée au MAB, dans le Pavillon Renaissance attenant au Palais des Ducs de Bourbon. Pavillon construit par Pierre de Bourbon et Anne de France.

J’avoue, je suis passée rapidement par la salle égyptienne et la salle des sculptures médiévales, de même que l’expo temporaire « De couleurs et d’Or » dont je vous parlais ICI (j’ai même zappé la salle des arts décoratifs) pour me diriger vers le salons XIXème siècle (qui a servi de décor dans le film « Cézanne et moi »). Je voulais voir le fameux tableau de Marcellin Desboutin volé en 1989 et retrouvé (presque par hasard) il y a peu. C’était aussi l’occasion de visiter la nouvelle salle des Retables. Et cette visite confirme ce que je pensais déjà du MAB. J’adore.

Alors que j’étais au Jacquemart, la guide nous avait parlé de la Chapelle de la Visitation. Nous conseillant d’y aller rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Des travaux vont être entrepris et la chapelle pourrait être fermée pendant 2 ans. Il ne fallait pas passer à côté.

Hormis le Mausolée à la gloire de Henri II de Montmorency, le plafond peint dans le chœur des religieuses est juste splendide. Cette chapelle, achevée en 1655, a été commandée par la Duchesse de Montmorency qui voulait offrir une dernière demeure à son époux (d’où le Mausolée) et une chapelle aux Visitandines qui l’ont recueillie dans leur couvent (aujourd’hui Lycée de Banville -depuis 1802, en fait-) à la mort de celui-ci.

Partie dans le thème « Visitation », je suis redescendue pour visiter le Musée de la Visitation, installé dans des immeubles historiques des XVème et XVIIème siècles et né de la volonté de nombreux couvents de la Visitation de part le monde.

Le musée constitue un ensemble unique de soieries, de broderies et d’orfèvreries du XVème au XXIème siècle (et même le lit dans lequel est mort Saint-François de Sales)… 4 siècles d’arts décoratifs remarquablement bien conservés ! Je reconnais, il y a de très belles pièces. Quel travail de patience et de précision ! J’aime entrer dans la églises (ou autres monuments religieux, d’ailleurs) mais n’étant pas très religieuse, j’avais parfois du mal à saisir la symbolique de ce que je voyais (le guide avait tendance à considérer que tout le monde s’y connaissait en religion).

Avant de repartir, le guide nous a conseillé de descendre à l’Hôtel Demoret pour visiter leur expo temporaire « Dentelles de mode, mode des dentelles ».

Le bâtiment en lui-même est très beau. J’aime beaucoup la petite cour (la Cour de Moret) qui permet de passer de la Rue d’Allier au cours Jean Jaurès, non loin du Théâtre. L’exposition d’un ensemble de dentelles du XVIIème au XXème siècle est stupéfiante mais, j’avoue, ça finissait par tout se ressembler pour moi.

Il était donc temps de rentrer. Oui, je commençais aussi à avoir mal aux pieds après 7h à piétiner en ville. Mais je suis ravie de mes découvertes. Moulins est une ville qui a beaucoup à offrir à ceux qui, comme moi, aiment les monuments, les vieilles pierres et l’Histoire. C’était une bonne journée.

Evidemment, la météo du dimanche a contraint certains organisateurs à annuler leurs animations. Ce que j’avais prévu étant en extérieur (et annulé), je suis restée tranquille à la maison, au chaud et au sec. Mais je dresse un bilan plus que positif de ce week-end JEP2017 et pour 2018, j’ai déjà prévu de me concentrer sur Clermont-Ferrand.

Et vous ? Vous en avez profité ?

Quelques liens utiles et pratiques :
Allier TourismeMoulinsMusée Anne de BeaujeuMusée de la Visitation

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s