Banne d’Ordanche

Cette balade, c’est un peu une histoire de honte. Ou de complexe. Voire les deux. J’ai dans mes connaissances, un couple qui ne randonne jamais (jamais genre 3 sorties maximum par an) et qui, l’autre jour, se vantait d’être montée à la Banne d’Ordanche. Moi qui vadrouille tout au long de l’année, je ne l’avais jamais fait. Quand je leur ai dit, ils m’ont répondu que « oui, mais c’est dur ». Sous-entendu, « trop dur pour toi ». Ce sont des gens qui aiment bien se sentir (ou se croire) supérieurs aux autres. Bref. Après cela, la Banne d’Ordanche, je l’ai vite montée sur ma liste des balades prioritaires. Question de fierté.

C’était un matin un peu brumeux à la météo incertaine. On annonçait de la pluie pour l’après-midi. J’y étais donc à 10h. Sous les nuages. Ca ne m’a pas empêché d’apprécier la montée. Pas si difficile que cela. Certes, il y a un peu de cailloux sur le sentier et des marches de bois pour accéder au sommet (et sa table d’orientation) mais la pente n’est pas très raide. Difficile ? Non. Je dis non. La vue qu’on a en haut mériterait même qu’on souffre un peu plus des mollets dans la montée.

La Banne d’Ordanche, selon son guide de rando, on part pour une boucle de 9km ou de 5,8km. Voire même de ne pas faire de boucle du tout, en fait. Selon où l’on gare la voiture. J’ai choisi de poser la mienne au plus haut parking. Juste au niveau du refuge. Comme j’avais un peu peur de la météo, je n’ai fait que l’aller-retour. C’est rapide mais pas « cheap » pour autant. J’ai adoré. C’est juste magnifique. Tout le long du chemin. Il faisait un peu venteux (j’ai mis le coupe-vent en arrivant en haut) et les sommets étaient dans les nuages mais… quelle vue !

En redescendant, j’ai fait un crochet par la Borne des Quatre Seigneurs. A 0,9km du chemin pour grimper à la Banne. Pas de quoi se priver. La Borne en elle-même ne présente pas un grand intérêt (pour moi) mais le chemin sur le plateau est très agréable. On respire un bon air pur. Rien que pour ça, on peut faire un détour.

Après un petit pique-nique sur le parking, il était encore tôt pour redescendre sur Vichy. Je suis donc allée visiter La Bourboule, à quelques kilomètres de là, quasi sur la route, même. Je vous en parlerai d’ici quelques jours. Si, si, si… L’article est même écrit et programmé.

 

Un commentaire sur « Banne d’Ordanche »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s