Vallée de Chaudefour

La Vallée de Chaudefour (quelques infos ICI), ça a été mon gros coup de cœur du printemps. A l’époque, malgré le soleil, il faisait froid, la neige n’avait pas fondu (et ne tarderait pas à retomber !), la végétation était marron, les cours d’eau et les cascades étaient gelés… Bref, rien de très reluisant. Et pourtant… Cet espace ! Cet air ! Cette lumière ! Je m’étais promis d’y remonter quand tout serait vert.

Dimanche, j’ai donc quitté tôt la maison (déjà bien chaude à 8h !) pour tenter de trouver un peu d’air frais dans le Sancy. Direction Chambon-sur-Lac (enfin, un peu après, même) et la Maison de la Réserve Naturelle où l’accès se fait pour la Vallée. Et si une grosse boucle de 15.5km est faisable (par les crêtes), il n’est pas inintéressant de suivre les chemins en fond de Vallée (plusieurs petits parcours possibles) pour aller de cascade en cours d’eau aux pieds des pics rocheux (appelés Dykes).

Belle saison oblige, il y avait déjà du monde à 10h. La Vallée de Chaudefour est un endroit très fréquenté. Randonneurs habitués des lieux, coureurs en entraînement, familles venues prendre l’air ou amateurs d’escalade défiant la Dent de la Rancune. La Vallée de Chaudefour étant une Réserve Naturelle, le site est protégé (ATTENTION ! Il y a certaines règles à respecter !). Ce qui en fait un lieu incontournable pour observer nature à l’état pur, faune préservée et flore sauvage… Si vous avez de la chance, vous croiserez chamois, faucons, papillons, marmottes… Mais aussi écureuils (plus communs, je vous l’accorde mais tellement mignons !) ou troupeaux ovins en estive. Côté flore, selon la saison, c’est bleuets, pensées, gentiane, myosotis, campanule, orchidées, digitales ou encore arnica… Si côté faune, je n’ai pu observer que quelques rapaces en vol haut, j’ai eu plus de chance avec les fleurs.

La Vallée de Chaudefour c’est aussi cascades, source et cours d’eau. Vallée glaciaire oblige, l’eau est bien bien fraîche. Voire même carrément super froide, ne mentons pas. Mais quand il fait très chaud, ce n’est pas désagréable d’y tremper un cours instant les mains.

Je suis arrivée fatiguée (tant physiquement que nerveusement). Je suis sortie reposée et détendue. Malgré les quelques 10km de marche. L’endroit est calme et zen (malgré le monde), ouvert et aéré (malgré les hautes montagnes qui l’entourent), frais et dépaysant (on peut se demander si on est bien en Auvergne). C’est un des plus beaux endroits dans lesquels je suis entrée. Quel plaisir de se poser au bord d’un ruisseau pour laisser le temps filer au son de l’eau qui ruisselle sur les pierres ! Quel émotion de se trouver si petit au milieu de cet espace !

Publicités

Un commentaire sur « Vallée de Chaudefour »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s